Le Pardon

La démarche du pardon sacramentel manifeste le désir de changer des choses dans notre vie. Notamment, de se laisser toucher par la Miséricorde de Dieu qui accueille, à bras ouverts, ceux et celles qui veulent le rencontrer, et de manière toute spéciale, à l’intérieur de la confession. Le pardon sacramentel manifeste que Dieu est bon et tout-puissant, et qu’Il éloigne de nous tout ce qui nous arrête, afin que sans aucune entrave, ni d’esprit, ni de corps, nous soyons libres pour accomplir sa volonté.

Ainsi, Jésus, le Christ, notre Seigneur et notre frère manifeste l’amour du Père pour les petits et les pauvres, les malades, les opprimés et les affligés; pour toute personne qui veut s’améliorer. Jésus, par sa parole et ses actes, a annoncé au monde que Dieu est vraiment un Père et qu’Il prend soin de tous ses enfants.

 

LE PRÊTRE

Le prêtre, par son ordination, est investi à la suite du Christ Jésus à entendre les confessions, pour faire vivre une expérience authentique de l’amour miséricordieux de Dieu à tous ceux qui désirent réfléchir à leurs actes, en cherchant à être plus justes et plus attentionnés. Avec prudence, discrétion absolue, patience, discernement et bonté, le prêtre prononce l’absolution à la suite de la confession du pécheur.

 

LA DÉMARCHE

La démarche de celui qui cherche à être une meilleure personne, pour lui-même et pour sa communauté, demande de l’humilité. Mais elle libère réellement. Cette personne identifie ses erreurs, pour lesquelles elle souhaite l’aide de Dieu. Elle les regrette réellement et, au moment de ses aveux, elle a le ferme intention de ne pas recommencer. Lorsqu’elle reçoit l’absolution du prêtre qui transmet la miséricorde de Dieu, elle est invitée à faire un geste de réparation en signe de renouveau dans sa vie.

 

OÙ LE RECEVOIR?

Le sacrement du pardon est donné toutes les 15 minutes avant chaque messe, en semaine ou en fin de semaine.