En 1889, le curé Léon-Alfred Sentenne confie aux architectes Perreault et Mesnard la construction d'une chapelle qui sert aux cérémonies rassemblant un nombre restreint de personnes, comme les mariages et les funérailles. Baptisée Notre-Dame du Sacré-Cœur et inaugurée le 8 décembre 1891, jour de la fête de la Vierge, elle affiche un style néo-gothique riche en motifs sculptés.

L'intérieur de la chapelle avant 1978.

UN INCENDIE RAVAGEUR

Malheureusement, un incendie l'endommage gravement le 7 décembre 1978. Sa reconstruction est confiée aux architectes Jodoin, Lamarre, Pratte et associés qui suggèrent de reconstruire les deux premiers niveaux à l'identique, en faisant appel à des ébénistes, sculpteurs et menuisiers qui travaillent selon des méthodes anciennes. La voûte reçoit un traitement moderne qui permet un éclairage naturel. La nouvelle chapelle est inaugurée en 1982. Aujourd’hui, la Chapelle est réservée à lAdoration et au recueillement.

Incendie de la chapelle le 7 décembre 1978

DÉCORATION

Cette chapelle marque les esprits par sa grande luminosité et les nombreux détails décoratifs. Le retable du sculpteur québécois Charles Daudelin est constitué de 32 panneaux en bronze. Il pèse 20 tonnes et mesure 5 m de largeur par 18 mètres de hauteur. L’orgue, de type français, à traction mécanique, provient de la firme Guilbault-Thérien de Saint-Hyacinthe. Il possède 1 648 tuyaux. La console possède 25 jeux sur 2 claviers, avec pédalier.

Le retable

L'orgue de la chapelle.