La basilique Notre-Dame de Montréal est la première église de style néo-gothique au Canada. Son histoire, marquée par les sulpiciens depuis sa fondation, est indissociable de celle de la Ville de Montréal. Elle témoigne de ses fondations catholiques et des liens constants entre les arts et la religion. Son style architectural a marqué un tournant dans la tradition religieuse et a été imité par plusieurs paroisses.

Lieu de prière et de célébration du culte catholique, Notre-Dame a toujours été le théâtre de grands événements qui ont marqué l’imaginaire des Québécois.

Élevée au rang de basilique mineure en 1982 par Jean-Paul II, son importance religieuse, historique et artistique en fait l’un des joyaux du patrimoine québécois. 

Laissez-vous conter les grandes lignes de l’histoire de la basilique Notre-Dame de Montréal, en trois chapitres.

Un lieu vivant, témoin de grands événements

Image

Lieu d’histoire, Notre-Dame a été désignée en 1989 comme lieu d’importance historique nationale par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Depuis sa fondation, la basilique a été le théâtre de grands événements religieux et culturels...